Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘musique argentine’

De centaines de fans d’Argentine et de l’Amérique Latine pleurent le décès de Sandro, un des plus populaires chanteurs et auteurs argentins.

Il est mort hier, à 64 ans, un mois et demi après avoir subi une triple greffe de coeur et de poumons.

L’explosion de son succès a eu lieu dans les années 60. Avec sa bande “Sandro y los de Fuego” il chantait en espagnol des chansons de The Beatles, Elvis Presley et les Rollings Stones parmi d’autres.

Avec le temps, Sandro sut changer son style en adoptant le profil plus populaire des balades romantiques et “boleros” . A partir de là, il ne cessa pas de combler les stades et de battre les records de ventes.

Ses chansons “Rosa, Rosa”, “Trigal”, “Penumbras”, “Tengo” parmi beaucoup d’autres sont encore écoutées par les petits-enfants de ceux qui furent ses fans des années 60-70.

Notre cher Sandro n’est pas mort. Il sera toujours vivant dans les paroles de ses chansons et sa musique.

Read Full Post »

sosa250Mercedes Sosa, notre chère “Negra”,  s’est éteinte aujourd’hui dans un hôpital de Buenos Aires. Elle avait 74 ans.

Figure de proue de la chanson populaire et folklorique en Amérique latine, Mercedes Sosa était affectueusement surnommée «La Negra» par ses fans.

La «Voix de l’Amérique latine», qui avait enregistré plus de 70 albums, avait été nominée le mois dernier pour trois Grammy Awards latino, pour son dernier album, Cantora 1, sur lequel elle interprète des grands classiques de la région avec des stars Shakira, Fito Paez, Gustavo Cerati, Julieta Venegas, Joan Manuel Serrat, Joaquin Sabina, Lila Downs ou Calle 13.

Née dans la province de Tucuman, Mercedes Sosa avait commencé sa carrière très jeune, subissant la censure en Argentine de la part des gouvernements militaires en raison de son soutien aux mouvements de gauche.

En 1979, en pleine dictature, elle était arrêtée sur scène en plein concert à La Plata, son public étant également interpellé. Elle partait quelques jours plus tard pour l’exil, entre Paris et Madrid, avant de regagner l’Argentine en 1982, pendant les dernières heures de la junte militaire. Les années de la répression menée par les militaire auront fait quelque 30 000 victimes, mortes ou disparues, selon les organisations de défense des droits de l’homme.

Parmi les plus grands succès de l’interprète à la voix reconnaissable entre toutes, on trouve Gracias a la vida et Si se calla el cantor.

Read Full Post »