Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘plats argentins’

picada (1)La « picada » est une des traditions gastronomiques argentines qui est toujours présente avant un bon asado ou tout simplement l’excuse parfaite pour se réunir entre amis.

Le nom « picada » vient du verbe « picar » c’est-à-dire prendre l’ingrédient que l’on veut manger.

De caractéristiques similaires aux tapas espagnoles, cet apéritif national est présenté sur une ample planche en bois . Les picadas peuvent être composées de quatre ou cinq ingrédients mais il y en a qui par leur abondance,  remplacent tranquillement un dîner ou un déjeuner .

L’accompagnement incontournable est le pain et bien sûr un bon vin rouge argentin ou une bonne bière.

Pour ce genre d’apéritif il n’y a pas de recette stricte Tous les bars, brasseries et restaurants argentins la servent d’après leur goût et les produits disponibles dans la région.

picada-antipasto_thumbIngrédients :

Charcuterie : jambon cuit,  jambon cru, salami, mortadelle, saucisses.

Fromages : roquefort, mozzarella, brie, camembert, gruyère, «  mar del plata »

Olives : vertes et noires.

Snacks : chips, arachides salées

Ingrédients gourmet :

Tomates sèches, fruits secs (noix, amandes, pistaches), anchois, sardines, pickles, champignons, oeufs durs de caille, etc.

Publicités

Read Full Post »

La provoleta, fromage provolone grillé au barbecue est une entrée ou accompagnement classique de l”Asado argentino”. Il faut dire que la vraie provoleta est une marque d’origine appelée “Queso provolone hilado argentino”.

Voilà quelques astuces de la cuisson  pour qu’elle conserve sa forme et soit croustillante à l’extérieur et moelleuse à l’intérieur.

Il faut sortir le fromage du frigo quelques heures à l’avance pour qu’il durcisse un peu. De cette façon il y aura une fine couche qui maintiendra la forme et deviendra croustillante sur les braises.

On pose la provoleta sur le barbecue loin de la chaleur forte des braises. Dépendant de la qualité du fromage, en 15 minutes on obtient la cuisson juste des deux côtés pour qu’elle soit dorée et moelleuse.

On la sert sur une assiette arrosée d’huile d’olive et garnie d’origan, ají molido (poivron rouge moulu) et thym.

Le convive doit attendre la provoleta et pas l’inverse. Elle est délicieuse très croustillante à l’extérieur et  moelleuse à l’intérieur, il faut donc la manger juste après la cuisson.

Read Full Post »

Le Matambre est la viande sous le cuir et sur les côtes de la bête qui revêtit les flancs du bovin. Il a la particularité d’être très plat et assez grand.

Le matambre relleno (rouleau farci) dont la farce varie selon l’imagination du cuisinier, est un plat typique de la cuisine traditionnelle argentine.  Ce morceau de viande seul ou préparé “à la pizza” integre aussi la fameuse parrillada argentine.

Matambre relleno:

Laisser mariner toute une nuit le flanchet de boeuf avec du vinaigre, du persil, de l’ail, de l’origan, du sel et du poivre.

Etendre la viande sur un plan de travail. Recouvrir de feuilles d’épinards, disposer des bâtons de carottes et des lamelles de poivron rouge. Placer des oeufs durs au centre en enfilade et ajoutez des oeufs battus et du fromage râpé. Roulez fermement et ficelez.

Déposez le rouleau dans une casserole et faite cuire environ 90 minutes dans du bouillon. Laisser reposer 10 minutes . Retirez et mettez le rouleau entre deux morceaux de bois et un poids dessus pour le comprimer et l’aplatir.  Enlevez les ficelles,  coupez en tranches et servez froid, nature ou avec une mayonnaise un peu moutardée.

Le Matambre accompagné d’ Ensalada Rusa (pommes de terre et carottes coupées en dés, petits-pois et mayonnaise) est un des plats typiques du Noël et du Nouvel An en Argentine.

Read Full Post »

Même si son invention remonte à Pompéi ou à Naples, pour nous, la pizza est argentine !

pizza-1A travers l’Histoire, ce plat a subit de multiples transformations. Premièrement avec l’arrivée de l’Amérique  du “pomo de oro” (pomodoro), c’est-à-dire la tomate. La première nouvelle d’une “pomarola”, la sauce de tomate comme condiment de la pizza, date de 1733.  Puis, il y a eu la mozzarella, fromage tendre fait de lait de buffle.

Selon les “pizzeros” argentins, le secret de la pizza est dans la pâte, mélange de farine, eau, levure et sel. Si les proportions ne sont pas exactes et le pétrissage n’est pas réussi, le résultat est une pâte dure, sèche ou crue. En Argentine il y a trois types de pâtes: “a la piedra” (fine et croustillante), “de molde” (très levée et de 2 cm d’épaisseur) et la “media masa” (entre les deux antérieures).

Les goûts préférés des Argentins sont : “de jamón y morrones” (sauce de tomate, muzzarela, poivrons rouges, jambon cuit et olives vertes) , “de muzzarela” (sauce de tomate, muzzarela, olives vertes, origan et “aji molido”), “fugazzeta” (oignons, muzzarela, sauce de tomate et origan), “de anchoas” (anchois et sauce de tomate) et les plus sophistiquées : roquette, muzzarela et champignons –mozzarela et ananas – épinards et sauce béchamel – coeurs de palmier et muzzarela – etc, etc.

Certains accompagnent la pizza avec un morceau de “fainá” (une pâte de farine de pois chiche et d’huile d’olive).

Si vous habitez à Buenos Aires, régalez-vous avec ce plat ! Il y a de milliers de pizzerías qui en offrent une grande quantité de variétés. Et si vous ne voulez pas sortir de la maison, demandez le “delivery”.

La question typique d’un samedi soir à Buenos Aires : – ¿Pedimos pizzas? (On commande des pizzas?).

Read Full Post »