Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘plats traditionnels argentins’

picada (1)La « picada » est une des traditions gastronomiques argentines qui est toujours présente avant un bon asado ou tout simplement l’excuse parfaite pour se réunir entre amis.

Le nom « picada » vient du verbe « picar » c’est-à-dire prendre l’ingrédient que l’on veut manger.

De caractéristiques similaires aux tapas espagnoles, cet apéritif national est présenté sur une ample planche en bois . Les picadas peuvent être composées de quatre ou cinq ingrédients mais il y en a qui par leur abondance,  remplacent tranquillement un dîner ou un déjeuner .

L’accompagnement incontournable est le pain et bien sûr un bon vin rouge argentin ou une bonne bière.

Pour ce genre d’apéritif il n’y a pas de recette stricte Tous les bars, brasseries et restaurants argentins la servent d’après leur goût et les produits disponibles dans la région.

picada-antipasto_thumbIngrédients :

Charcuterie : jambon cuit,  jambon cru, salami, mortadelle, saucisses.

Fromages : roquefort, mozzarella, brie, camembert, gruyère, «  mar del plata »

Olives : vertes et noires.

Snacks : chips, arachides salées

Ingrédients gourmet :

Tomates sèches, fruits secs (noix, amandes, pistaches), anchois, sardines, pickles, champignons, oeufs durs de caille, etc.

Publicités

Read Full Post »

Les humitas (du quechua jumint’a) est un plat d’origine pré-colombienne à base de maïs et traditionnel en Argentine, Bolivie, Chili, Equateur et Pérou.

Le maïs râpé  est  mélangé avec du lait et une préparation de tomates, oignons et poivron rouge hâchés et cuits préalablement. On forme avec le tout une pâte qui termine d’être cuisinée dans le four. Pour la “humita en chala”, la pâte est emballée dans les feuilles de l’épi de maïs formant de petits paquets qui sont attachés et bouillis dans de l’eau.

Humita en chala

Ingrédients :

Epis de maïs ,18

Beurre, 3 cillerées
Huile, 2 cuillerées
Oignon finement haché, 3 cuillerées
Tomates pelées, sans peau, 800 gr.
Lait, ½ verre
Poivron rouge finement haché, 2.
Poivron rouge doux moulu, 1 cuillerée
Fromage râpé, 4 cuillerées
Sucre broyé, 1 petite cuillerée
Sel et poivre

Préparation

– Peler et laver les maïs en conservant les feuilles (chalas).
– Râper les maïs.
– Mettre l’huile et le beurre dans une poêle, faire mijoter l’oignon avec le poivron rouge jusqu’à ce que l’oignon soit transparent.
– Ajouter les tomates, le poivron rouge moulu, le sel et le poivre.
– Cuisiner pendant 10 minutes.
– Retirer de la cuisson.
– Ajouter le maïs, le lait, le fromage et le sucre.
– Mettre deux feuilles de maïs (chalas) en croix.
– Placer deux cuillerées de humita dans le centre.
– Entourer comme s’ils étaient des paquets.
– Attacher avec des rubans de la feuille de maïs (chala).
– Faire bouillir les humitas dans de l’eau  avec sel pendant une demi-heure.
– Servir chaud avec les feuilles de maïs (chalas).

Bon appetit !

Read Full Post »

Tous avons le souvenir des parfums de l’enfance. Parmi eux, celui des plats que maman nous préparait et qui inondaient la maison de cet arôme qui restera pour toujours dans notre mémoire.

Moi, je ne pourrai jamais oublier la Mazamorra que ma grand-mère préparait et nous servait à ma famille et moi pendant les vacances d’été passées à Córdoba.

La mazamorra est un dessert populaire de plusieurs pays latino-américains. Bien que son origine soit inconnue, il est considéré provenant des traditions culinaires variées des cultures indigènes précolombiennes.

Ingrédients : 250 g maïs blanc, 750 cm3 de lait , zeste d’orange,de citron, vainille

Préparation : Laisser tremper le maïs blanc dans de l’eau pendant deux heures. Le bouillir jusqu’à ce qu’il soit cuit, retirer du feu et laisser refroidir.  Le passer et l’incorporer dans le lait bouilli avec le sucre.  Laisser cuire pendant 15 minutes.  Au moment de l’ébullition, on peut ajouter le zeste d’une orange, d’un citron ou de la vanille.  Les premiers habitants utilisaient des miels naturels d’abeille ou de guêpe.  Servir tiède ou frais, saupoudré de cannelle.

Read Full Post »