Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘repas argentins’

Le “chinchulín “ forme partie des “achuras” (abats) , il peut être de boeuf, de veau ou d’agneau.  C’est  la partie première de l’intestin grêle d’environ trois mètres de long. Avant de le mettre sur la “parrilla” il est parfois coupé en rondelles ou tressé .

La majorité des connaisseurs préfère ne pas les tresser.  Certains “asadores” les trempent pendant 10 minutes dans du vinaigre ou du jus de citron  avant de les mettre sur la parrilla. Il convient de rappeler que c’est une des “achuras” dont la cuisson est la plus longue.

Il y a plusieurs manières de les griller à la braise mais c’est essentiel de les laver, les égoutter et les cuisiner à feu modéré au début puis vif jusqu’à ce qu’ ils soient dorés et croustillants. Saler à la fin.

Un vrai régal de la parrillada argentine !!!

Publicités

Read Full Post »

Associé à l’apéritif, aux fêtes de mariage ou d’anniversaire ou tout simplement aux repas sur le pouce des Argentins, le “sandwich de miga” est devenu un des mythes de mon pays.

Il est né en Angleterre au XVIIIe siècle, puis modifié en Argentine par les immigrants espagnols  pour devenir finalement tout à fait argentin. Il est tellement incorporé à nos goûts alimentaires que c’est l’un des produits qui manque le plus aux Argentins résidant à l’étranger.

Simple, triple, végétarien ou diet, en pain blanc, pain noir ou  pain complet, il est toujours reinventé au fil des changements d’habitudes alimentaires.

Imaginez l’intérieur d’un pain surprise, mais en sandwich, deux fines tranches de pain de mie tout frais avec jambon cuit-fromage, jambon cru-fromage, tomates-thon, jambon-tomate, roquefort-céléri-noix, jambon-oeufs durs, jambon-olives, jambon-ananas, jambon-coeur de palmier, poulet-laitue, etc, etc.

Huuuuuuummmmmmmmm, c’est bon !!!

Read Full Post »

Si vous voulez vous régaler avec une parrillada (grillade) de qualité, visitez  Gran Parrilla del Plata dans le quartier de San Telmo à Buenos Aires.

Dans les années 30 dans ce local fonctionnait une boucherie qui avec le temps est devenue un restaurant qui a conservé l’esprit de l’ancien Buenos Aires et le nom d’origine. Le salon entièrement rénové conserve les crochets, l’ancienne trancheuse à viande, le carrelage mural, les majoliques et le dallage des années 20 et 30.

Dans cet espace rétro vous pouvez manger en musique aux rythmes de jazz  et serez servisresto rober 2resto Rober 1 par un personnel très accueillant et souriant.

Pour commencer, des  Empanadas farcies de viande coupée à couteau ou le Plat d’Abats Del Plata (chorizo, boudin, tripes, ris de veau et rognons).

Puis, les plats recommandés sont le Bife de Chorizo (entrecôte)  ou le Baby Beef , l’Asado de tira (plat de côtes), l’Asado de Costillar (côtes) , la Colita de Cuadril (aiguillet baronne) ou la Bondiola de cerdo (échine de porc) . Accompagnez de Papas Bravas (pommes de terre à la sauce de tomate légèrement piquante) ou de salades dont la Hortelana (épinards, tomates, bacon, raisins secs et champignons) ou la salade Del Plata (laitue violette, épinards, coeurs de palmier, roquefort et raisins) .

Une autre spécialité de la maison sont les Pâtes de tout type: Ravioles de verdura y parmesano (raviolis aux légumes et parmesan)  et Sorrentinos Caprese (pâte farcie) parmi d’autres. Accompagnées de sauces : Salsa Del Plata (tomates concassées, ail, huile d’olive et épices), Salsa Carmela ( petits oignons, sauce tomate et aubergines frites) ou la Salsa Gigi (bacon, ciboulette et amandes).

Les desserts sont très alléchants : Don Roberto (gâteau au chocolat amer accompagné de glace et de fruits sauvages), Cheese Cake parmi beaucoup d’autres.  Pour ceux qui veulent goûter un peu à tout, la maison propose la Dégustation de Desserts (pour 4 personnes) .

Pour arroser votre soirée, la cave abrite plus de 20 types de vins provenant des caves argentines les plus traditionnelles et de meilleure qualité, à des prix accessibles.

Gran Parrilla del Plata est un lieu idéal pour les touristes curieux et une visite obligée pour les Argentins qui veulent retrouver les saveurs de la grillade classique dans une ambiance rétro.

A ne pas perdre !!

Gran Parrilla del Plata – Chile 594, San Telmo, Buenos Aires.

http://www.parrilladelplata.com

Read Full Post »

empanadas21

Las Empanadas Argentinas ne peuvent pas manquer dans la table des fêtes populaires, les jours fériés en famille, ou les samedis soir dans les réunions avec des amis.

Même si l’origine de ce plat est controversée  (espagnole, syrienne, libanaise, juive, italienne), dans ce pays  manger des empanadas relève d’un acte patriotique tant elles sont incorporées à nos habitudes et nos traditions.

Les plus consommées :

. de viande rouge coupée au couteau ou hachée (la salteña ou la tucumana),  combinée avec des oignons, de l’oeuf dur, des olives ou raisin secs,

. de jambon et fromage,

. de “humita” (maïs et sauce blanche),

. d’épinards,

.  d’oignons et fromage,

. de thon.

Pour les reconnaître chaque “repulgue” est différent.  Le “repulgue” est la bordure qui fait la jointure de la pâte.

Fourrées de viande piquante ou douce, avec ou sans pomme de terre, avec ou sans raisins secs, cuites au four à bois ou frites dans de la graisse de « pella », les empanadas varient selon chaque région et selon le goût et la préférence de chaque convive.

Bien sûr, tradition oblige, il faut les manger avec les doigts et avec les jambes écartées car si la empanada est bien faite, elle sera juteuse et on risque de salir le pantalon !!


Read Full Post »