Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘saveurs argentins’

picada (1)La « picada » est une des traditions gastronomiques argentines qui est toujours présente avant un bon asado ou tout simplement l’excuse parfaite pour se réunir entre amis.

Le nom « picada » vient du verbe « picar » c’est-à-dire prendre l’ingrédient que l’on veut manger.

De caractéristiques similaires aux tapas espagnoles, cet apéritif national est présenté sur une ample planche en bois . Les picadas peuvent être composées de quatre ou cinq ingrédients mais il y en a qui par leur abondance,  remplacent tranquillement un dîner ou un déjeuner .

L’accompagnement incontournable est le pain et bien sûr un bon vin rouge argentin ou une bonne bière.

Pour ce genre d’apéritif il n’y a pas de recette stricte Tous les bars, brasseries et restaurants argentins la servent d’après leur goût et les produits disponibles dans la région.

picada-antipasto_thumbIngrédients :

Charcuterie : jambon cuit,  jambon cru, salami, mortadelle, saucisses.

Fromages : roquefort, mozzarella, brie, camembert, gruyère, «  mar del plata »

Olives : vertes et noires.

Snacks : chips, arachides salées

Ingrédients gourmet :

Tomates sèches, fruits secs (noix, amandes, pistaches), anchois, sardines, pickles, champignons, oeufs durs de caille, etc.

Read Full Post »

dulce-de-leche

Parmi les habitudes alimentaires des Argentins il y en a des incontournables : le mate, l’asado et le “dulce de leche”.

Son origine:

D’après une légende populaire, vers 1829, Juan Lavalle et le Général Juan Manuel de Rosas se retrouvèrent à Cañuelas, à 65 km de Buenos Aires, lieu de résidence de ce dernier, pour célébrer un traité de paix.

Lavalle, parent et ennemi politique de Rosas, arriva tôt au rendez-vous, et épuisé après le long voyage, s’endormit en attendant le Général.

La servante, qui préparait la “lechada” ( du lait sucré) pour faire des “mates de lait” à son patron, fut étonnée de l’attitude de Lavalle et alla prévenir les gardes. Quand Rosas fut de retour, il laissa Lavalle se reposer et une fois réveillé, il demanda à sa servante de lui servir les “mates”.

Celle-ci constata que le lait qu’elle avait oublié au feu était devenu une substance épaisse et marron. Rosas la dégusta et aimant beaucoup sa saveur, décida de la partager avec son ennemi politique. Ainsi, par négligence, serait né le premier dulce de leche argentin.

Le dulce de leche est une fierté du patrimoine national. Il se consomme en moyenne 3 kg de dulce de leche par an par habitant.

Il est partout, dans les “panqueques” (crêpes), les “alfajores”, les gâteaux, les glaces, les biscuits, ….panqueques1

La recette:

3 litres de lait
2 c. a thé d’essence de vanille
1/2 c.a soupe de bicarbonate de soude
800 gr. de sucre

Mettez, dans cet ordre, le lait, le sucre, la vanille et le bicarbonate dans une casserole à fond épais.

Réglez la température assez bas, mélanger régulièrement pendant environ 2 heures.
Le dulce de leche est prêt quand il a une consistance épaisse (comme une bechamel), et une belle couleur ambrée.
Laissez refroidir et dégustez-le comme une confiture…

Read Full Post »