Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘tango argentin’

Foto tango010Le Festival Annuel de Tango aura lieu du 14 au 23 Août à Buenos Aires.  Le gouvernement de la ville a organisé des spectacles, des cours de danse, des conférences, des débats et des présentations d’artistes réputés, en majorité gratuits.

Ensuite, du 23 au 31 Août aura lieu le 7e Championnat International de Danse. Il y a déjà plus de 300 couples de danseurs inscrits qui devront montrer leur niveau en deux catégories : Tango Salon, qui privilégie la danse sociale et Tango Scène qui a comme objectif l’enrichissement de la danse à partir d’une conception choréografique liée au spectacle.

Cette célébration fait de Buenos Aires la destination obligée des danseurs de Tango de partout dans le monde.

Préparons nos chaussures……

www.tangobuenosaires.gob.ar

Read Full Post »

Parlons Tango…

tango2C’est impossible de déterminer la date de naisssance du Tango faute de documentation écrite. Cependant la plupart d’études  fixent les débuts de la musique et la danse vers 1880 et dans la ville de Buenos Aires.

Le Tango est né sur les rives du Riachuelo, dans les  » boliches » et les « conventillos » des quartiers sud de Buenos Aires. La classe sociale où il s’est développé était celle des créoles- immigrants,  composée de marins, artisans, ouvriers, etc. C’étaient  des hommes seuls à la recherche de nouvelles oportunités, qui généralement avaient abandonné leur famille dans leur pays d’origine et  fréquentaient les bourdels et les maisons de danse pour se distraire.

La Danse

L’une des caractéristiques qui définit le mieux le Tango est sa chorégraphie dont la beauté visuelle illustre l’esprit de la musique.

Le couple de danseurs fait un pas dans chaque mesure comme s’il marchait. Le « firulete » fait allusion à l’ensemble de pas qui montre la capacité du couple à orner la danse et séduire. C’est le détail qui transforme le Tango en un spectacle qui attire l’attention.

C’est important de différencier la danse chorégraphique de celle qui est improvisée.  Dans le premier cas, le talent des danseurs est mis à la disposition d’un spectacle, tandis que dans l’autre cas, il n’y a pas de répétitions préalables et c’est l’improvisation qui devient protagoniste.

Dans le Tango, la femme séduit et l’homme conduit.  L’homme guide la femme par son étreinte et celle-ci ferme les yeux et se laisse guider.

Moi, qui suis danseuse de Tango et fréquente les « Milongas », je vous conseille d’aller voir un spectacle mais aussi, d’aller à une Milonga et apprécier la danse et les codes des  « milongueros » de Buenos Aires.  C’est tout un univers différent à découvrir…

Read Full Post »