Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘tourisme’

Bonne nouvelle dans la plus grande colonie de loups de mer de la Réserve Punta Bermeja située à 63 km de la capital de Río Negro en Patagonie.  Les dernières années, la reproduction de cette espèce menacée augmente d’un rytme annuel de 5,7 % .

Il s’agit du lieu de rassemblement  de loups de mer ( au poils permanents) le plus grand d’Amérique du Sud où cohabitent des mâles, des femelles et des petits.

Depuis les années 60, les efforts de conservation visent à éviter l’entrée de personnes et même le survol en parapente de la région  car cela provoque les débandades  des animaux pris de panique.   Pour cette raison, il y a des indications précises que les visiteurs doivent respecter ainsi que des passerelles soigneusement installées pour parcourir le site.

Vidéo : http://www.patagonia.com.ar/rionegro/viedma/loberia.php

Read Full Post »

Nono est situé dans le Département San Alberto, Province de Córdoba et intègre la zone touristique du “Valle de Traslasierra”. Il est à l’ouest de la Province, à 150 km de la capital et à 920 m au-dessus du niveau de la mer.Le microclimat de Nono est frais en été (moyenne de 28º) et froid modéré en hiver (moyenne de 12º).

Au centre de la Vallée de Traslasierra, Nono est encadré par les Sierras Grandes à l’est et les Sierras Chicas à l’ouest. Il compte deux courants à caractéristiques totalement différentes : le Rio Grande (de los Sauces) , aux eaux chaudes et plages interminables et le Río Chico qui a pressé son chemin entre les rochers et pentes sous forme de cascades et de bassins qui sont un régal pour les yeux et le corps.

La place est une autre attraction de Nono, les bâtiments qui l’entourent donnent l’air d’un village figé dans le temps, il se produit également une exposition d’artisanat, produits municipaux et régionaux, considérée l’une des foires d’artisanat des plus intéressantes du domaine.

Il faut aussi visiter le Musée Roscen créé par le français Juan Santiago Bouchon. Il y a  un peu de tout ( insectes, paléontologie, anthropologie, vêtements, histoire de la radio, la télévision, etc) .

Sain Huberto, La Quebrada, Los Algarrobos y El Huaico sont  d’autres endroits pittoresques situés à proximité de Nono.

http://www.nono-cordoba.com/

Read Full Post »

Comme en 2009, le rallye-raid se déroulera sur le continent sud-américain en Argentine et au Chili. L’épreuve comptera 15 étapes et 5000 km de spéciale.

Les organisateurs du Paris-Dakar ont trouvé un nouveau terrain d’expression en Amérique du Sud. Comme cette année, la plus grande épreuve de rallye-raid s’exporte hors du continent africain. Le Dakar 2010 reste également fidèle au Chili et à l’Argentine, nouvelles terres d’accueil. Seules différences, le tracé sera situé plus au Nord, accordera plus de place au Chili, et sera écourté d’environ 1000 kilomètres en spéciale. Les participants passeront cinq jours dans le désert d’Acatama (Chili), le plus aride du monde.

Concernant le règlement moto, un changement de taille, puisque que les motos ne devront pas dépasser 450cc. Cette réglementation sera en partie utilisée pour stopper la supériorité de KTM.

Le Dakar partira de Buenos Aires direction Córdoba.  Il y aura 45 vehicles argentins parmi les 370 inscripts (assez moins des 5000 de l’édition 2009)

DAKAR 2010
Les 15 étapes:
2 janvier
2010 : Buenos Aires-Cordoba (ARG)
3 janvier 2010 : Cordoba (ARG) – La Rioja (ARG)
4 janvier 2010 : La Rioja (ARG) – Fiambala (ARG)
5 janvier 2010 : Fiambala (ARG) – Copiapo (CHI)
6 janvier 2010 : Copiapo (CHI) – Antofagasta (CHI)
7 janvier 2010 : Antofagasta (CHI) – Iquique (CHI)
8 janvier 2010 : Iquique (CHI) – Antofagasta (CHI)
9 janvier 2010 : Jour de repos (changement possible)
10 janvier 2010 : Antofagasta (CHI) – Copiapo (CHI)
11 janvier 2010 : Copiapo (CHI) – La Serena (CHl)
12 janvier 2010 : La Serena (CHI) – Santiago (CHI)
13 janvier 2010 : Santiago (CHI) – San Juan (ARG)
14 janvier 2010 : San Juan (ARG) – San Rafael (ARG)
15 janvier 2010 : San Rafael (ARG) – Santa Rosa (ARG)
16 janvier 2010 : Santa Rosa (ARG) – Buenos Aires (ARG)

http://www.dakar.com

Read Full Post »

Belgrano est un des quartiers les plus résidentiels et élégants de Buenos Aires.

Il est chargé de culture, tradition et histoire, avec des hôtels particuliers et des villas traditionnelles dont la plupart du XIXe siècle, qui devinrent des consulats et des ambassades diplomatiques. A partir des années 1960-70, on construisit un grand nombre d’immeubles moyens ou hauts, avec services et commodités (piscines, installations sportives) pour les résidents.

En vous promenant dans ses rues vous pouvez apprécier des monuments, des musées, des bibliothèques et des places magnifiques, dessinées par l’architecte français Carlos Thays.

Les terrains de l’actuel quartier de Belgrano s’appelaient “La Calera” (Carrière de pierre à chaux)  puisqu´il y existait à l’époque un établissement destiné à l´extraction de la chaux, avec laquelle on construisit les premières églises de la ville. Il fut baptisé avec le nom « Belgrano » en honneur au créateur du drapeau en 1812, le Général Manuel Belgrano (1770-1820) militaire et homme politique argentin qui participa à la « Primera Junta » du gouvernement de 1810 et qui dirigea le fameux « Ejército del Norte » en 1816.

L´élégant quartier se divise en trois zones:  Bajo Belgrano, Belgrano C et Belgrano R.

L’église “Inmaculada Concepción” de style Néo-classique,  populairement appelée “la Redonda” (église ronde) par sa forme circulaire,  est un des emblèmes du quartier de même que la place située en face, lieu de rencontre des artisans porteños pendant le week-end.

http://www.inmaculada.org.ar/

http://www.mibelgrano.com.ar/historia.htm

Read Full Post »

trenLe chemin de fer austral (Ferrocarril Austral Fueguino FCAF) arrive à la Station du Bout du Monde (Estación del Fin del Mundo). Elle est située à 8 km à l’ouest de la ville d’Ushuaia, établie dans une vallée entre le Mont Susana et la chaîne Le Martial, sur la rive du Fleuve Pipo.

Le  » Train du Bout du Monde  » attire pour son élégance, style et contexte historique. Il était utilisé par les prisonniers d’Ushuaia transportés jusqu’aux champs de travaux forcés. Cet établissement pénitencier est étroitement lié à la construction du chemin de fer. Le train est propulsé par une locomotive à vapeur sur des rails étroits et possède des wagons décorés de manière élégante.

La visite du  » Train du Bout du Monde  » vous fera découvrir une partie de l’histoire de la Terre de Feu, Ushuaia et de sa prison.

Ce voyage unique vous conduira à travers des paysages impressionnants formés par les glaciers, fleuves, lacs, cascades et forêts vierges de la Cordillère des Andes. Le trajet dure un peu plus de 2 heures.

Vous partez de la Station Centrale, où vous observerez une réplique du  » petit train des prisonniers « . Vous parcourrez les sentiers utilisés, il y des décennies de cela, par les prisonniers pour transporter le bois à la communauté. Vous traverserez des bois centenaires, fleuves et vallées de grande beauté. Vous pourrez descendre à la cascade de La Macarena et vous diriger vers un campement indigène (campement typique d’une des 4 communautés aborigènes ayant habité autrefois la Terre de Feu) ou monter jusqu’à l’origine de la cascade dans la chaîne de montagne Le Martial.

En longeant le fleuve serpenté Río Pipo, le train traverse des secteurs révélant des traces laissées par les prisonniers dans leur routine quotidienne. Ils coupaient des arbres pendant presque un demi-siècle de travail continu.

http://www.enjoy-patagonia.org

Read Full Post »

Avec l’apparition de la « dengue », les touristes qui pensent visiter le Nord argentin se préoccupent et demandent de l’information. Même si la province la plus compliquée est Chaco (selon les agences de voyages consultées elle ne représente pas une destination très demandée) , d’autres destinations comme Salta et Jujuy pourraient se voir diminuer la quantité de visiteurs.

« Il y a eu beaucoup de consultations de voyayeurs surtout de la Capitale. On leur recommende d’emporter des lotions anti-moustique mais on leur dit aussi que les principaux foyers de la maladie ne se trouvent pas dans la capitale provinciale ni dans les principaux centres touristiques où le climat est sec », a rappelé José Luis Arandía, de l’Agence Tastil Viajes dans la province de Salta.

C’est la même opinion de son collègue Teresa Molinas, de l’Agence Tea. « Les gens ont peur mais il faut leur expliquer que les zones à risque sont celles du  nord de la province, à côté de la Bolivie, et pas dans les centres touristiques comme les « Valles Calchaquíes » , par exemple ». Il faut donner de l’information pourqu’il n y ait pas d’annulations ».

La fièvre dengue est une maladie virale transmise par des moustiques qui piquent de jour comme de nuit avec une activité maximale à l’aube et quelques heures avant le coucher du soleil. Elle se manifeste par une fièvre élevée, des maux de tête, des douleurs musculaires et articulaires et une éruption cutanée (rash). Elle est généralement bénigne et guérit spontanément après 10 jours. Rarement elle peut être plus grave et entraîner des saignements (dengue hémorragique). Elle sévit également dans les villes où les moustiques se reproduisent dans les collections d’eau près des habitations. La période de transmission principale est la saison des pluies.

Conséquence(s) pour le voyageur: Protégez-vous des moustiques, même la journée et dans les villes (vêtements blancs à manches longues, application de lotion anti-moustique). Si vous présentez des symptômes, soignez la fièvre si possible par du paracétamol (Panadol®, Dafalgan®). Evitez l’aspirine et consultez un médecin.

Read Full Post »

potrero-de-los-funes-san-luis

Le paysage de Potrero de los Funes est une carte postale qui séduit à première vue . « El Potrero » appelé ainsi par les « puntanos » (natifs de San Luis) est à 17 km de la capitale de San Luis et constitue l’une des principales destinations touristiques de la province.

La région jouit d’un  » microclimat  » privilégié : peu de vent, des températures agréables presque toute l’année, un ciel clair et beaucoup de soleil. A cela s’ajoute les « sierras » , le lac, les auberges, les balnéaires et les circuits de randonnées.

L’eau du lac est idéale pour la pratique de sports nautiques (ski, plongée sous-marine, planche à voile, voile, jet-ski, pêche).

Parmi les activités proposées : la navigation dans le lac, les parcours à vélo, les excursions à cheval et les randonnées sont les préférées des touristes. Pour les plus osés, la « Quebrada de los Cóndores » offre des pentes de granit de 350 mètres de hauteur pour faire de l’escalade et se laisser  surprendre par le vol d’un faucon dans le ciel bleu.

Le « Salto de la Moneda » (chute d’eau) se fait entendre de loin avec ses 15 mètres d’altitude.

A ne pas perdre: le chemin de montagne à « las Cumbres », 11 km d’une vue panoramique des « sierras » de San Luis.

Péparez vos valises !!!

Read Full Post »